counter on tumblr
Menu

Restaurant Le Coupe-Chou

Restaurant Le Coupe-Chou - 9 & 11, rue de Lanneau 75005 Paris


Un soir à Paris - First Class, 1988.


Rédigé le Mardi 20 Septembre 2005 à 18:28 | Lu 10184 fois

Un soir à Paris, paru le 23 avril 1988.


Un soir à Paris - First Class, 1988.
Quand les racines du crépuscule enveloppent Paris, celle-ci se transforme, les activités diurnes ne sont plus et emportent avec elles ses embouteillages et autres inconvénients jusqu'au lendemain matin. La soirée commence alors, les théâtres ouvrent leurs portes.

"Je ne suis par Rappaport" au théâtre de l'Oeuvre réunit de nouveau ce fabuleux duo de théâtre, Jacques DUFILHO et Georges Wilson. Sur un banc de Manhattan se retrouvent quitidiennement deux cieillards, l'un est blanc, l'autre noir, mais là ne s'arrête pas leur différence. Cet absolu dans la couleur se retrouve dans leurs caractères et transforme une habitude en un jeu où l'imagination, les mensonges, les provocations et la verve de Nat Moyer (G. WILSON) fascine, dérange et exècre Carter (J. DUFILHO) qui tel un enfant face à une gourmandise ne peut résister à l'attraction verbale de son compagnon.

Vieil homme perturvé dans sa tranquilité, le front plissé, la moue et l'oeil curieux, enveloppé de a négritude, Jacques DUFILHO rayonne de naîveté et de crainte face à un Georges WILSON aux allures d'un Don Quichotte new-yorkais, tantôt avocat, agent secret ou autre personnage que son imagination porte à ses lèvres.

Ce sont là deux grands comédiens, usant de toute leur complicité et de leur talent sur un texte de Herb GARDNER.

La soirée se poursuit au COUPE-CHOU, 9-11 rue de Lanneau, 75005 Pairs, Tel : 46 33 68 69.

Un restaurantt où l'architecture et les murs des XVIe et XVIIe siècles contribuent à l'atmosphère intemporelle qui fait de ce lieu un des derniers endroits privilégiés de Paris.

Entrez dans cette ambiance où la froideur des murs réchauffée par un feu de bois ajoute du charme à un éclairage suave percé des flammes de bougies, où l'intimité est Reine et le confort Roi.

Pénétrez dans le salon et dégustez-y l'apéritif dans un fauteuil ou une banquette accueillate pour y savourer un moment et une coupe de champagne. Le COUPE CHOU en plus d'un restaurant de qualité est un lieu où fins palais et épicuriens se retrouvent.

Ayant pour marraine Brigitte BARDOT, les habitués sont Paul Mc Cartney, Suzanne FLON, les ROLLINGS STONES, les GRIMALDI, Herbert Von KARADJAN pour ne citer qu'eux.

Le COUPE-CHOU m'a adopté autant que je l'ai adopté, il fait partie du Paris que j'aime et ne peut que vous sensibiliser si comme moi Paris représente un savoureux cocktail de tradition, de culture, de qualité et de fête.

François GAUDEAU.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les termes pouvant porter atteinte et être interprétés comme des injures ou diffamations à l'encontre du restaurant, du personnel, de l'auteur de l'article, du photographe ou de toute autre personne physique ou morale sont à proscrire absolument.

La décision de mettre en ligne le commentaire est à la discrétion de la direction du Restaurant Le Coupe-Chou.

Sur twitter
Le Coupe-Chou : Ce soir, beaucoup de réservations. N'oubliez pas de faire de même :) nous vous souhaitons un très bon samedi ! https://t.co/YRwshqV38F
Samedi 12 Août - 16:02

Inscription à la newsletter

Partager ce site

Facebook